HISTOIRE D’HISTOIRES (Acte 1)

Written by admin. Posted in Mes billets d'humeur

Première armoiries du Kamerun

Première armoiries du Kamerun

La première installation allemande dans la région remonte à la fondation d’un système
Premier drapeau du Kamerun

Premier drapeau du Kamerun

postal de Douala en 1868, par la compagnie maritime Woermann Hamburger. Le protectorat allemand sur cette zone est institué lors du partage de l’Afrique par l’explorateur et impérialiste allemand Gustav Nachtigal. Ce protectorat est agrandi en 1911 avec l’ajout du Neukamerun, dans le cadre du règlement du Coup d’Agadir, résolu par le traité de Fès. La superficie du territoire passe alors de 495 000 km2 à 790 000 km2. Le Kamerun est conquis en 1916 par les alliés au cours de la Première Guerre mondiale. Après la guerre, le territoire est divisé par la Société des Nations en deux mandats de classe B sous administration britannique et française. Le Cameroun français et une partie du Cameroun britannique sont unifiés en 1961 et forment le Cameroun.

OUI, C’est un crime contre l’humanité!

Written by admin. Posted in Mes billets d'humeur

1- “Prendre les lunettes d’aujourd’hui pour regarder la réalité d’hier est une aberration.”
2- “Dire que la colonisation est un crime contre l’humanité est irresponsable, c’est de la repentance”.
Voici la définition du crime contre l’humanité : Il désigne une « violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d’un individu ou d’un groupe d’individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux ». Cependant, « il n’y a pas, pour les crimes contre l’humanité, de définition généralement admise ». La notion de crime contre l’humanité est une catégorie complexe de crimes punis au niveau international et national par un ensemble de textes qui regroupent plusieurs incriminations.
Ce qui dérange intelligentsia occidentale c’est le fait d’avoir inscrit sur le marbre l’imprescriptibilité de ce crime car si on doit juger tous ces crimes il y aura du monde sur le banc des accusés ( Les conquistador espagnol, les français, les anglais et que sais-je encore).
 
Que chacun se fasse son idée car en fonction de la position de votre interlocuteur on n’a pas la même vision. Mes enfants les moins âgés sont en troisième et aucun n’est capable de me définir le mot colonisation car il n’en n’ont jamais entendu parlé. Ce qui n’est pas le cas de mes neveux au Cameroun. Comment faire pour que l’histoire ne se répète pas? En l’occultant ou en l’apprenant aux vivants pour qu’elle ne se reproduise pas?
 

Voici quelques images que moi j’ai retenu de la colonisation et des punitions qui étaient réservées à ceux qui protestait.
 
    
 
 

Voici la vision qu’avait le colon sur le colonisé:
 
 
 
Fabriquons de meilleur hommes pour demain sinon nous sommes condamné a revivre les mêmes débats à chaque échéance. 

img-agence

© Copyright 2011-2016 : tous droits de reproduction et de diffusion réservés - Mentions légales - Données personnelles.
Crédits photo : Wikipedia, Bundesarchiv, Bnf, Frederic Gadmer
Hébergé par OVH - Compatibilité testée sur : Firefox (V8+), Chrome (V18+), IE (V10+) - Liens divers - Audience du site
Développements : Robert N'TOKO pour Podor&Co. - Design : YOOTHEME.

Powered by Warp Theme Framework
UA-53992288-1